SON HISTOIRE

Un peu d'histoire sur Saint Michel en Thierache

120px-blason-saint-michel-aisne-2.jpg

Les armes de Saint-Michel se blasonnent ainsi : De sable au vol d’argent, au chef du même chargé d’une aigle glissante du champ

 

Histoire

Autrefois

Voie romaine. Camp romain de Macquenoise.

Au début du Xe siècle, à l'emplacement de la ville n'existait qu'un oratoire dédié à saint Michel-Archange. Depuis le VIIe siècle, il donnait lieu à un pèlerinage. En 945, quelques missionnaires irlandais ou écossais vinrent s'établir près de cet oracle et y fondèrent une abbaye dont les dispositions ont été étudiées pour répondre aux exigences de la règle de saint Benoît. Plus tard, des habitations se formèrent autour, le Chamiteau d'abord puis Nantuel, l'actuelle Bovette, et ainsi naquit le village de Saint-Michel-Rochefort-en-Thiérache que l'on désignera de la sorte jusqu'au début du XXe siècle.

Forges et fonderies (Sougland bâtie en 1543 par Thomas de Canone), laminoirs. Filatures de soie. Fabriques de chaussures. Brasseries. Briqueteries. Fabrique d'ouates. Verreries.
Quatre foires franches annuelles à la Saint-Joseph, Saint-Michel, Saint-Jean-Baptiste et Sainte-Anne.
Carrière de Micorda.
Voie ferrée d'Hirson à Mézières.

Aujourd'hui

Musée de la vie rurale et forestière dans les dépendances de l'abbaye.
Industries : bois, produits béton, moules métalliques, produits en fonte et tôles fines, fabrication d'accessoires automobiles.
Festival annuel de musiques baroques dans le site de l'abbaye, sons et lumières, concerts d'orgue

Personnalités liées à la commune

Date de dernière mise à jour : 2012-03-07

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×